PNA et CDN

Etablir un lien entre les processus de PNA et la mise en œuvre des CDN

Que sont les C(P)DN?

Les Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) ont convenu de soumettre des contributions prévues déterminées au niveau national (CPDN ou INDC en anglais) dans le cadre de la préparation de la 21ème Conférence des Parties (COP21) à Paris. L’élaboration des CPDN consistait à présenter les contributions des Parties à la réduction des émissions de gaz à effet de serre mais plusieurs pays y ont également intégré l’adaptation.

En 2017, parmi les 192 pays ayant soumis des CPDN à la CCNUCC, 145 y avaient inclus l’adaptation et 55 en se référant spécifiquement au processus de planification nationale de l’adaptation (voir le document intitulé Outil d’évaluation de l’adaptation dans les CDN (en anglais Tool for Assessing Adaptation in the NDCs (TAAN)).

A moins que les pays n’aient choisi de modifier leur CPDN avant de ratifier l’Accord de Paris, ces documents sont donc considérés comme leurs premières contributions prévues déterminées à l’échelle nationale Au 29 août 2017, 154 CDN avaient été soumises, dont 115 incluent l’adaptation. Le terme C(P)DN se rapporte indistinctement aux CPDN et aux CDN.

 

Pourquoi associer les processus de PNA et des CDN?

Conformément à l’article 7.9 de l’Accord de Paris, toutes les Parties s’engagent, selon qu’il convient, dans la formulation et la mise en œuvre de processus de planification nationale de l’adaptation, tels que le processus de plan national d’adaptation (PNA). L’Accord de Paris stipule également que les Parties doivent soumettre périodiquement à la CCNUCC une communication sur l’adaptation intégrée à d’autres communications ou documents ou présentée parallèlement, par exemple dans un plan national d’adaptation, dans une contribution déterminée au niveau national et/ou dans une communication nationale.

Les pays qui ont inclus l’adaptation dans leurs C(P)DN envisagent désormais les modalités de mise en œuvre des objectifs d’adaptation des CDN.

En appliquant l’expertise tirée du processus de planification nationale de l’adaptation et en l’associant aux CDN, il est possible d’accélérer le renforcement des mesures d’adaptation de plusieurs façons :

  1. Le processus de formulation et de mise en œuvre d’un plan national d’adaptation peut donner des informations sur les futures formulations des objectifs d’adaptation des CDN ainsi qu’un exemple de la façon dont les objectifs peuvent être mis en œuvre.
  2. Les composantes d’adaptation des CDN mettent en valeur le concept d’adaptation et renforcent le soutien politique.
  3. L’établissement d’un lien entre le processus de PNA et d’éventuelles itérations futures des CDN peut contribuer à l’identification des bénéfices partagés entre l’adaptation et l’atténuation.
  4. L’établissement de structures de gouvernance coordonnées au niveau national en reliant les processus du PNA et les CDN peut contribuer à limiter la duplication des efforts et à une utilisation efficace de ressources limitées.
  5. L’établissement d’un lien entre le processus de PNA et la mise en œuvre des CDN facilite l’accès au financement de l’adaptation.
  6. Les liens entre le processus de PNA et les CDN peuvent contribuer à rationaliser les cadres de transparence nationaux.

 

Comment relier les processus de PNA et les CDN?

L’établissement de liens entre les processus de PNA et des CDN a des répercussions sur la gouvernance et la coordination des politiques nationales en matière de changement climatique. Etablir ce lien permet de rationaliser le cadre de transparence d’un pays et peut contribuer à la préparation de rapports sur l’adaptation, tels que les communications nationales à l’intention de la CCNUCC.

En tant qu’approche itérative, le processus de planification de l’adaptation peut être adapté aux circonstances nationales spécifiques et peut soutenir la mise en œuvre et d’éventuelles modifications futures des objectifs d’adaptation. Les quatre éléments du processus de planification de l’adaptation décrits dans la figure ci-dessus peuvent être pris en compte dans la mise en œuvre et dans la formulation des objectifs d’adaptation des CDN futures.

L’établissement de liens peut par exemple permettre de s’assurer que le travail de préparation du Plan national d’adaptation (élément A) tient dûment compte des objectifs et des priorités des CDN. Les éléments préparatoires du PNA (élément B), par exemple l’identification des objectifs et des priorités du PNA peut également éclairer le contenu relatif à l’adaptation dans les CDN. En outre, les bénéfices communs et les synergies entre l’adaptation et l’atténuation peuvent également être un moyen de soutenir une approche plus stratégique et plus efficace pour accéder au financement climatique et mobiliser des fonds pour la mise en œuvre des CDN et du PNA.

 

 

Où trouver d’avantage d’information?

Des informations supplémentaires sur le processus de planification nationale de l’adaptation sont disponibles dans les pages Intégration et PNA et Réseau mondial de la planification nationale de l’adaptation.

Pour en savoir plus sur les CDN, vous pouvez consulter le Partenariat pour les CDN.