• Anglais
  • Français

Suivi et évaluation (S&E)

Suivre les progrès réalisés
dans l’adaptation
au changement climatique

Le suivi et l’évaluation (S&E) permettent de savoir si des progrès ont été réalisés en matière de mise en œuvre de l’adaptation et si elle atteint ses objectifs. Le S&E peut servir de base à l’apprentissage, à la redevabilité et à la préparation des rapports aux niveaux national et infranational et à celui du projet.

Le suivi et l’évaluation (S&E) de l’adaptation permettent de suivre la mise en œuvre des plans et des mesures d’adaptation, et d’évaluer leur efficacité et leurs résultats conformément à l’Accord de Paris.

Le S&E de l’adaptation peut se concentrer sur le processus d’adaptation (l’adaptation est-elle mise en œuvre ?) ainsi que sur ses résultats (les objectifs des mesures d’adaptation sont-ils atteints ?).

Le S&E de l’adaptation au changement climatique diffèrent du S&E de l’atténuation (également appelé MRV) en ceci que l’adaptation est spécifique au contexte et qu’il n’existe pas d’indicateur mondial de réussite de l’adaptation comme pour la « réduction des émissions de GES ». Les systèmes S&E de l’adaptation et les indicateurs doivent donc correspondre au contexte et aux fins concernés. 

L’utilisation d’indicateurs d’adaptation est courante mais a certaines limites dont il faut tenir compte.

Le S&E de l’adaptation peut appuyer la gestion continue des interventions d’adaptation en évaluant les progrès et en soulignant les besoins d’ajustement.

Le S&E de l’adaptation peut soutenir l’apprentissage et l’échange sur ce qui fonctionne bien et ce qui ne fonctionne pas, contribuant ainsi à améliorer les actions d’adaptation.

Le S&E de l’adaptation peut participer à la redevabilité en justifiant et en rendant compte des résultats obtenus.

L’Accord de Paris appelle à une transparence accrue des mesures d’adaptation et demande aux parties à la CCNUCC de partager les informations sur les progrès réalisés en matière d’adaptation. Un bilan mondial permettra d’évaluer, tous les cinq ans, les réalisations collectives par rapport aux objectifs de l’accord, y compris en ce qui concerne les progrès en matière d’adaptation. Les systèmes de S&E de l’adaptation propres à chaque pays peuvent générer des informations qui soutiennent la planification et la prise de décision et facilitent la mise en œuvre de l’Accord de Paris.

Un S&E de l’adaptation au changement climatique peut être effectué à différentes fins, qu’il s’agisse de contrôle de projets d’adaptation, de mise en œuvre d’un plan national d’action ou de réalisation des objectifs CDN. 

Les méthodes diffèrent en fonction de la finalité du S&E, par exemple selon que l’accent est principalement mis sur la gestion adaptative, l’apprentissage ou l’obligation de rendre compte (redevabilité). Les approches de S&E diffèrent également selon le niveau d’application, par exemple selon qu’il s’agit de suivre l’adaptation au niveau d’un projet, au niveau national ou bien à tous les niveaux. Par conséquent, il n’existe pas de méthode unique de suivi et d’évaluation de l’adaptation. 

Les principaux éléments à prendre en compte pour la conception de systèmes de S&E sont notamment le contexte, l’objet du S&E, le public cible et les ressources disponibles.

Le Navigateur de S&E de l’adaptation donne des orientations et suggère des méthodes de S&E pertinentes.

  • Les pays développent de plus en plus de systèmes nationaux de S&E de l’adaptation. Une étude de l’IISD et de la GIZ (2014)  illustre dix de ces systèmes avec des fiches d’information détaillées (mises à jour à la mi-2017).
  • Jusqu’à présent, l’accent est beaucoup plus mis sur le suivi que sur l’évaluation. Les méthodes disponibles pour l’évaluation de l’impact des projets d’adaptation sont récapitulées dans un guide spécifique
  • Les leçons tirées des premières expériences de S&E de l’adaptation au niveau national sont décrites dans une analyse comparative et ont permis l’élaboration d’un guide méthodologique pour développer des systèmes de S&E de l’adaptation au niveau national.

L’expérience de la GIZ auprès des pays partenaires pour les aider à élaborer des systèmes S&E de l’adaptation a été compilée dans une communication au Programme de travail de Nairobi en 2017

  • Le S&E peut servir de base à l’apprentissage, à la redevabilité et à la préparation des rapports, et la GIZ a mis au point plusieurs outils pour faciliter son application aux niveaux national et infranational.

La figure ci-dessous illustre quels sont les outils disponibles pour le S&E de l’adaptation et leur niveau d’application (national, projet ou multi-niveau). En naviguant sur la partie droite de la page, vous pouvez accéder à d’autres documents, et notamment à des publications traduites en français et en espagnol. Cliquez directement sur n’importe quelle roue dentée pour ouvrir le document en anglais.

Un certain nombre de lignes directrices et d’outils ont été élaborés et figurent dans l’illustration ci-dessus. Pour plus de détails, cliquez sur n’importe quelle roue dentée ou utilisez la fonction de navigation. Vous pouvez également consulter nos webinaires, événements et formations.